ALIMENTATION ET SANTE

DÉBUTER UNE ALIMENTATION SAINE

16 avril 2019

La première chose à oublier est la notion de régime

Le mot régime ne doit pas être utilisé car le poids ne doit plus être une mesure aujourd’hui. Vous ne devez pas être au régime car cela sous-entend de la restriction et de la privation. Vous allez manger en petite quantité, vous priver d’aliments indispensables, votre organisme va se carencer, votre forme va diminuer, votre sensation de faim va augmenter. Tout ce que vous allez manger en superflu va être stocké et au final vous n’allez plus jamais vouloir recommencer.

Notre poids est déterminé à 80% par ce que nous mangeons et à 20% de notre activité physique. Ce qui signifie que même si vous faites du sport 4-5 fois par semaine, cela ne suffira pas à retrouver votre véritable poids de forme, si vous ne mangez pas intelligemment vos efforts resteront vain.

Nous allons nous intéresser à ce qu’il faut mettre dans nos assiettes pour perdre du poids durablement et pour qu’il fonctionne le mieux possible. L’objectif est de vous sentir mieux et en bonne santé, la perte de poids sera, pour de nombreuses personnes, simplement une conséquence de ce changement de façon de s’alimenter.

Première chose : Changer votre manière de procédé !

Ne passez plus votre temps à analyser les calories inscrites au dos des emballages ! La première chose à faire est d’acheter du frais ! Des légumes, des fruits, des produits frais, dans ce cas il vous sera difficile de lire l’emballage. En plus vous ferez du bien à notre planète. Les calories ne sont que des fausses idées que l’on se fait ! Je mange personnellement beaucoup d’ingrédients riches en calories pourtant je ne suis absolument pas grasse. Retirez-vous cette notion de calorie.

L’idée nouvelle à se mettre en tête c’est l’indice glycémique (IG) ou « comment mes aliments vont faire évoluer mon taux de sucre dans le sang ? »

Vous allez sans doute le remarquer 85% de mes recettes sur ce blog respecteront les notions d’acido-basique et d’indice glycémique. Si vous appliquez ces deux notions vous ferez le bon choix pour votre santé et pour votre ligne.

Le taux de sucre dans le sang s’appelle la glycémie. Elle se compare au niveau d’énergie disponible rapidement par notre corps. La glycémie varie en fonction des moments de la journée mais elle est surtout influencée par ce que nous mangeons. Chaque aliment contenant des glucides fait varier notre glycémie lorsque nous le digérons. Certains vont l’augmenter très rapidement et d’autres beaucoup plus lentement. L’index glycémique mesure la capacité d’un aliment à élever la glycémie c’est-à-dire le taux de sucre dans le sang (il se mesure avec un indice glycémique maximal c’est-à-dire 100% qui est le glucose).

Plus vous allez consommer d’aliments à indice glycémique haut, plus vous risquez de vous assurer une prise de poids. Le trop-plein de glucide élevé, s’il n’est pas très rapidement utilisé par notre corps sera automatiquement stocké sous forme de graisse. Car plus l’index glycémique est élevé plus votre corps sécrète à forte dose de l’insuline (l’hormone qui nous permet de rétablir le taux de sucre dans le sang). Du coup un aliment à index glycémique élevé provoquera en premier une forte hausse de la glycémie, puis rapidement une baisse du taux de sucre dans le sang grâce à l’insuline. C’est ce processus qui mettra en route le stockage du sucre sous forme de mauvaises graisses. L’action de l’insuline va de ce fait augmenter la sensation de faim ! Car elle ouvre naturellement l’appétit. Concrètement : plus je mange d’aliments à IG ÉLEVÉ, plus j’ai faim, plus je stock.

C’est l’index glycémique des aliments qui va vous aider à mieux composer vos repas. Mieux que ça encore, il va vous permettre de consommer des aliments riches en vitamines et minéraux mais aussi plus rassasiants de ce fait vous aurez faim moins rapidement et donc vous ne stockerez pas.

On distingue trois classes d’index glycémiques :

Ceux élevés : > 60

Ceux modérés : > 40-59

Ceux bas : < ou égale à 40

L’intérêt de l’index glycémique dans votre alimentation est majeur ! Encore plus si vous ne pratiquer aucune activité physique.

Je vous mets ci-dessous quelques exemples d’aliments à IG élevé afin de vous faire une petite idée (n’hésitez pas à faire plusieurs recherches de votre côté). Garder à l’esprit que concernant un fruit à IG élevé il est dans tous les cas un excellent  aliment dont il ne faut absolument pas vous priver ! La totalité des fruits sont excellent pour notre santé (exemple : banane, betterave, melon, pastèque….).

Maltose

105

Sirop de glucose

100

Frites de pomme de terre et purée de pomme de terre flocons

95-90

Corn-flakes

85

Baguette blanche

80

Confiture

70

Sucre saccharose

70

Pain de mie blanc

70

Sodas et jus de fruits

70-60

Fruits au sirop

65-70

Pâtes blanches trop cuite

65

Viennoiseries

65

 

Attention, ça ne veut pas dire que vous ne devez plus jamais manger d’aliment à IG élevé mais plutôt les rendre plus occasionnels et les diminuer considérablement de vos habitudes quotidiennes.

Certains facteurs peuvent influer sur cet index, c’est le cas de l’intégralité des légumes (en associant vos féculents à des légumes vous allez automatiquement diminuer le pic d’insuline) de la cuisson trop importante (l’exemple le plus facile est celui des pâtes ou du riz). Garder en tête que votre cuisson doit être ALL DENTE. Les produits vendus « précuit » et les produits raffinés (les produits blancs dépourvus de leurs enveloppes naturels). La chaleur des féculents influe également sur son Index glycémique. Un plat de pates froides sera moins glycémique qu’un plat de pâtes chaudes.

Renseignez-vous au fur et à mesure sur l’index glycémique des aliments que vous consommer, c’est la deuxième clef après le respect de votre équilibre acido-basique.

 Cliquez ici pour l’équilibre acido-basique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *