ALIMENTATION ET SANTE

L’ÉQUILIBRE ACIDO-BASIQUE PARTIE 2

9 avril 2019

NOTRE SANTÉ DÉPEND DE CE QUE NOUS MANGEONS

Si vous avez lu l’équilibre acido-basique partie 1, je vais maintenant tenter de vous expliquer de manière simple comment notre organisme est organisé pour maintenir cet équilibre acido-basique.

LES SYSTÈMES TAMPONS maintiennent l’équilibre acido-basique (ils gèrent l’urgence).

L’équilibre acido-basique est si important pour l’organisme qu’il dispose de systèmes très efficaces pour que le pH ne bouge pas. Évidemment ça marche seulement dans une certaine limite !

Nos systèmes tampons peuvent intervenir en quelques secondes et amortissent un excès d’acide, (un peu comme une éponge). Il existe des tampons intracellulaires (à l’intérieur des cellules) grosso modo les phosphates et les bicarbonates.

Les tampons extracellulaires (à l’extérieur des cellules) qui sont essentiellement les bicarbonates (présent dans notre sang) capturent les acides et les escortent vers la « sortie ». Les bicarbonates sont fabriqués à partir des fruits et des eaux minérales riches en bicarbonates.

D’autres acides sont éliminés par :

  • Les reins
  • Les poumons
  • Le foie
  • La peau
  • Et même le système osseux

À chacun son rôle.

En cas de défaillance chez l’un, l’autre est capable de compenser, mais aucun ne doit être surchargé. Les tampons amortissent, mais n’éliminent pas les acides.

Ce qu’il faut retenir 

Lorsque l’on manque de tampons parce qu’on ne mange pas assez de fruits et légumes, les cellules sont obligées de « s’auto-mutiler » pour fournir des éléments afin de tamponner. Le résultat est moindre et la cellule au bout d’un certain temps ne fonctionne plus correctement. Plus l’organisme dispose de bicarbonates, plus il « bloque » rapidement et facilement les acides.  Manger des fruits frais.

LES SYSTÈMES DE NEUTRALISATION

Pour neutraliser il faut une base ! Nous l’avons vu dans la partie 1, plus on consomme d’aliments acidifiants (viandes, fritures, sucres raffinés, laitages, sodas, alcools…) plus on doit consommer de « bases » (principalement les légumes car riche en minéraux antiacides : potassium, magnésium, calcium, phosphore….).

Les « neutralisateurs » éliminent, mais n’amortissent pas les acides comme les tampons, les deux ont donc besoin d’être impérativement complémentaires.

Ce qu’il faut retenir 

On tamponne grâce aux fruits. et on neutralise grâce aux légumes.

LES SYSTÈMES DE RÉGULATION

Les émonctoires (=organes d’éliminations) ce sont par ces « portes de sortie » que sont éliminé les acides. Les reins, la peau…mais surtout la respiration (l’expiration profonde abdominal) et le système digestif sont les meilleurs moyens de désacidification. Lorsque notre corps se sent débordé par les acides, il en informe le cerveau, qui nous fait respirer alors plus vite et active notre production d’urine. Le surplus d’acides provient principalement de notre alimentation. (Le reste vient directement de notre environnement, de notre hygiène de vie (alcool, tabac, sédentarité…) de notre stress, du travail musculaire et de notre métabolisme.

Améliorer votre équilibre acido-basique, c’est améliorer l’ensemble du fonctionnement de votre corps.

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *